IMG 0699

Le Chuchoteur, Donato Carrisi

L’histoire :

Cinq petites filles ont disparu.

Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche. Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d'être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement.

Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs. Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure...

 

Mon avis :

Alors par où commencer ? Peut être par dire que « Le chuchoteur » est tiré d’une histoire vraie et que c’est le premier roman de Donato Carrisi. Je pense qu’il est également important de souligner que dès la première page, on est embarqué dans l’histoire, avec  l’impression de retrouver toute l’équipe de la série « esprits criminels » (que j’aime beaucoup d’ailleurs). En effet, un tueur en série recherché par une équipe de profileurs, à première vue, ça sent le réchauffé. Et bien pas du tout. Grâce à un rythme hallucinant, à une écriture au service de l’intrigue, à des coups de théâtre et autres revirements de situations plus flippants les uns que les autres, l’auteur nous offre un thriller palpitant de la première à la dernière page. Avec « Le chuchoteur », Mr Carrisi frappe un grand coup et montre que c’est un auteur à suivre de près…

 

-Sylvain-

 

………………………………………………………………………………………………………………………………….

 

Mon avis :

 

Genialissimo ! Voila le premier mot qui me vient à l’esprit après la lecture du chuchoteur, le premier roman de l’italien Donato Carrisi , écrivain charmant que  mes collègues de polars-oïd et moi avons rencontré  au festival « quais du polar » en mars dernier. (A voir et revoir : http://polars-oid.over-blog.fr/article-notre-quais-du-polar-70347174.html )

J’attendais beaucoup de ce thriller, déjà parce que Sylvain me l’avait vivement conseillé, mais aussi parce que  sur la dédicace de mon exemplaire du chuchoteur, l’auteur me promettait que je serais sa « prochaine victime »… c’est réussi…J’ai dévoré ce livre, le style est super fluide, l’auteur ne s’embarrasse pas de détails inutiles. Mais c’est pour mieux nous parler des crimes et de la psychologie des personnages. On sent la connaissance du sujet, et pour cause …Carrisi est juriste spécialisé en criminologie et sciences du comportement.

Dès le départ on se sent complètement intégré à l’équipe d’enquêteurs, on croit détenir la solution, mais tout n’est pas si simple ! Bien malin qui pourrait deviner qui est Albert avant les dernières pages. Enigmes, frissons, rebondissements : c’est le combo gagnant ; n’hésitez pas, jetez vous sur ce roman !

 

-Dominique-

 

Retour à l'accueil