Tabou, Casey Hill

 

L’histoire :

 

En quittant la Californie et le FBI pour diriger l'équipe médico-légale de la police de Dublin, Reilly Steel voulait prendre un nouveau départ et surmonter un lourd passé familial. Jamais elle n'aurait imaginé devoir capturer le tueur le plus pervers de sa carrière ! Mais quand les crimes se succèdent dans la capitale irlandaise, Reilly doit se rendre à l'évidence : un serial killer d'un genre nouveau est à l'oeuvre.
Un adepte de Freud qui torture ses victimes en les forçant à transgresser tous les tabous. Et qui connaît Reilly plus qu'elle n'ose l'imaginer. Secrets de famille, interdits sociaux et terreur psychologique, un thriller impossible à lâcher.

 

Mon avis :

 

Les meurtres se succèdent et les cadavres envahissent la morgue de Dublin. Tous ont la particularité de confronter Reilly, qui vient d’intégrer la police scientifique, aux tabous selon Freud. Cannibalisme, inceste et autres interdits sont utilisés par un tueur en série pour confronter ses victimes aux pires comportements. Reilly, un personnage touchant est une « experte » talentueuse, mais surtout très humaine par les drames qu’elle a subis.

L’enquête est rythmée, l’histoire prenante.

Une idée passionnante, des personnages entiers mais une fin, bien que très surprenante, un peu trop rapide à mon goût. « Tabou » reste tout de même un bon moment de lecture, un livre rapide à lire grâce à des chapitres courts et une écriture rythmée.

 

-Virginie-

Retour à l'accueil