poussiere-tu-seras-p-Pola-20130717224646-.png

Poussière tu seras, Sam Millar

L'histoire:

Adrian Calvert, 14 ans, a disparu. Dans le salon poussiéreux du barbier, les lames de rasoir s’activent et les langues se délient : ce n’est pas la première disparition dans la région. Depuis plusieurs années, des jeunes manquent à l’appel dans l’orphelinat voisin. Personne ne sait ce qu’ils sont devenus. Récemment, la pluie cinglante a exhumé des os autour d’une clinique désaffectée. Des os d’enfants…


Mon avis:

Pour situer l'ambiance de ce livre, il me semble important d'évoquer quelques mots sur Sam Millar... Militant de l'IRA, il a été incarcéré en Irlande où il a subi des tortures, physiques et psychologiques. Après avoir subi les pires horreurs, il est parti aux USA où il a participé à l'attaque d’un fourgon de la Brinks. À son retour en Irlande, il écrit "poussière tu seras" ... Voilà pour situer l'écriture de ce polar...

Sam Millar nous décrit l'histoire d'Adrian, un gamin paumé qui disparaît mystérieusement. Son père, Jack, ex flic et détective privé fait alors tout ce qui est possible, légalement ou non, pour le retrouver. À cette disparition, se rajoutent un cadavre au fond des bois, un lac gelé et des corbeaux. Sam Millar sait créer une ambiance. En tant que fan de Thomas H.Cook, j'ai retrouvé dans cet excellent polar une ambiance très noire, oppressante telle que je les aime. Je n'ai pu lâcher ce livre jusqu'à la dernière ligne. Sam Millar n'écrit rien de superflu, chaque détail compte, chaque mot a son importance. Les personnages sont tellement humains, surtout par leurs défauts. Je n'ai qu'une envie: me replonger dans un de ses livres!

"Il y a des horreurs au-delà des horreurs, et celle-là en était une..."

H.P.Lovecraft, La maison maudite

 

-Virginie-

 

Retour à l'accueil