les auteurs du noir...

Les auteurs du noir face à la différence

L’histoire :

La détresse d’une femme amnésique, une tragique balade en mer, un ange qui tue, les sévices ou la solitude, le sacrifice de jeunes albinos en Afrique, un racket infernal, le piège d’une pickpocket, un dingue du scalpel, la bête humaine, le drôle de journal intime d’une petite fille autiste… 15 auteurs, 15 talents, 15 histoires très noires pour illustrer la différence et décrire ce terrible regard qui pourrit la vie de toutes les victimes d’une discrimination. Déroutant, dérangeant, parfois insoutenable, voici un recueil à lire et à partager avec émotion, parce que derrière ces histoires, il y a toujours quelqu’un qui souffre et en crève… Noir, intense et engagé !

Les auteurs : Laurence Biberfeld, Valéry Le Bonnec, Thierry Brun, Paul Colize, Patrick De Friberg, Bob Garcia, Sébastien Gendron, Maxime Gillio, Fabien Hérisson, Sophie Loubière, Gaëlle Perrin, Elena Piacentini, Hervé Sard, Nicolas Sker, Michel Vigneron.

Mon avis :

Ce livre est surtout l’histoire d’une rencontre entre 15 auteurs de polar lors des Quais du Polar à Lyon en mars 2011. Fabien Hérisson commence ce livre en expliquant qu’ « à l’origine, ce n’était qu’une idée en l’air ». L’idée de ce bouquin est excellente : écrire sur la différence en 15 nouvelles courtes, faire ainsi découvrir 15 auteurs du noir aux lecteurs et reverser les droits d’auteurs à une association « Ecoute ton Cœur » (http://www.asso-ecoute-ton-coeur.com/wordpress/). En achetant ce livre, le lecteur fait donc directement un don à cette association.

La différence… Vaste thème… Dans ce seul mot, on peut entendre racisme, défaut physique, maladie, handicap, troubles psychiques, horreur, rejet, souffrance… Mais aussi, enrichissement, diversité, originalité, spécialité et surtout spécificité…

Ces 15 histoires sont émouvantes, certaines m’ont touchée plus que d’autres, mais ce qui compte c’est que chaque auteur s’est plié au jeu et a donné, même dans une histoire courte, une écriture de qualité, des intrigues bien ficelées. Ces nouvelles restent du 100% noir ! Parfois dérangeant, brutal, sombre, ce roman m’a permis d’avoir de vrais coups de cœur pour des histoires, pour un style d’écriture et donc pour des auteurs. J’ai ainsi pris beaucoup de plaisir à les découvrir et j’ai hâte de les relire à nouveau. J’ai par exemple adoré l’écriture choc de Sophie Loubière (j’ai eu beaucoup de tendresse pour son « doudou » !), l’horreur transcrite par Valéry Le Bonnec, le suspense et l’intrigue envoutante d’Elena Piacentini, les rebondissements de Gaëlle Perrin, la poésie déconcertante par sa noirceur de Michel Vigneron, la justesse dans l’écriture et le sujet choisi par Bob Garcia…parmi tant d’autres auteurs tous autant talentueux les uns que les autres. L’ensemble du livre par la diversité de ses auteurs laisse un résultat positif. Chaque lecteur aura ses propres coups de cœur du noir, je vous encourage donc à dévorer ce livre afin de vous faire votre propre avis, vos propres envies… et en plus, pour la bonne cause ! Bref, un très bon moment de lecture, un concentré d’échantillons de ce qui se fait de mieux dans le polar français !

-Virginie-

Retour à l'accueil