IMG 0838

Le livre des âmes, Glenn Cooper

 

L’histoire :

 

1947 : de mystérieux manuscrits sont retrouvés dans les ruines d'une abbaye de l'île de Wight.
Winston Churchill demande au président Truman de les prendre en charge. Celui-ci fait construire dans le désert du Nevada une base top secrète destinée à les abriter et à les étudier. Son nom : Area 51. 2010 : Un manuscrit relié faisant partie de la même série fait surface à Londres, lors d'une vente aux enchères. Le club 2027, une association constituée d'anciens membres d'Area 51, engage Will Piper, ancien profiler du FBI, pour en percer les secrets.

Celui-ci découvre, dissimulé dans l'ouvrage, un poème, écrit en 1581 par un de ses anciens propriétaires, William Shakespeare. Plus qu'un poème, c'est une véritable carte cryptée, relative au mystère des manuscrits. La résolution des énigmes qu'elle renferme nous transporte autour de l'année 1530, à Paris, où deux hommes commencent à faire parler d'eux, Jean Calvin et Michel de Nostradamus.

 

Mon avis :

 

Dans cette suite du « Livre des Morts » (également chroniqué sur Polars-Oïd), l’auteur navigue toujours sans cesse entre la nouvelle intrigue et celle du précédent tome. En procédant ainsi, Glenn Cooper rafraichie la mémoire de son lecteur tout en approfondissant les différents événements de son histoire (le risque étant la redondance si vous enchainez les 2 livres).

L’histoire est toujours historico-immersive, fait toujours référence à une mystérieuse bibliothèque, incorpore toujours des faits et personnages réels, et fait toujours voyager le lecteur du passé au présent. On retrouve avec plaisir Will Piper et toute l’ambiance du « Livre des Morts ». L’intrigue, quant à elle, ne perd pas de sa fraîcheur car tout en ayant toujours affaire au même sujet, Glenn Cooper sait surprendre et transporter son lecteur.

Si vous avez aimez « le Livre des Morts », vous aimerez sans aucun doute « le Livre des Ames »… En attendant le 3eme tome… ?

 

-Sylvain-

 

Retour à l'accueil