IMG 0683

L’œil de la lune, Anonyme

L’histoire :

Personne n’a oublié le Bourbon Kid, mystérieux tueur en série aux innombrables victimes.
Ni les lecteurs du Livre sans nom, ni les habitants de Santa Mondega, l’étrange cité d’Amérique du Sud, où sommeillent toujours de terribles secrets. Alors que la ville s’apprête à fêter Halloween, le Bourbon Kid célèbre lui le dix-huitième anniversaire de son premier homicide. Il est alors loin de se douter qu’il est devenu la proie d’une agence très spéciale. Une proie particulièrement coriace, de celles qu’il ne faut pas rater, sous peine d’une impitoyable vengeance.
Mais cela n’est rien à côté de ce qui attend Santa Mondega lorsqu’une mystérieuse momie disparaît du musée local…

 

Mon avis :

Après « Le livre sans nom », « L’œil de la lune » est le deuxième opus des aventures du Bourbon Kid, toujours écrit par un auteur qui se plait à se faire nommer et à rester Anonyme.

Alors que dire sur ce livre ?

Après avoir lu le 1er chapitre, j’ai tout de suite refermé le bouquin afin de vérifier ce que je lisais. Je réitérais la même opération dès la fin du second chapitre… Aucun doute, j’étais bien en train de lire la suite du « Livre sans nom » d’Anonyme, en tout cas c’est ce que m’annonçait la couverture.

Quand je dis « aucun doute » je ne suis pas honnête. Je devrais plutôt dire  un doute et une certitude…

Ma certitude est claire : Nous avons bien à faire à un western spaghetti fantastico-vampirique retraçant la suite des aventures du Bourbon Kid.

Quant à mon doute, je dois avouer qu’il est bien plus flou. En effet, après avoir lu « L’œil de la lune », je ne peux m’empêcher de penser que l’auteur de ce chef d’œuvre ne peut être le même que celui qui a écrit « Le livre sans nom ». La raison de ce doute est simple : comme je viens de le dire, « L’œil de la lune » est un chef d’œuvre. L’écriture y est parfaite, fluide, taillée au scalpel, remplie de passages cultes. L’intrigue est quant à elle intelligemment travaillée, superbement bien ficelée, pleine de surprise, de sang, de sentiments et bien sûr de bourbon.

En bref, si Anonyme est bien l’auteur de ces deux romans, sachez qu’il a plus que progressé entre ses ouvrages. « Le livre sans nom » était original, intéressant et même surprenant. « L’œil de la lune » lui, est juste parfait (bien sûr pour peu que vous aimiez les westerns spaghetti fantastico-vampirique).

Vivement « Le cimetière du diable »… Le 3ème tome, à paraitre en juin 2011 chez Sonatine.

 

"Le kid était de retour. Et il n'avait même pas encore bu un verre."

-Sylvain-

 

Retour à l'accueil