LA noir

L. A. Noir, Tom Epperson

 

L’histoire :

 

Après un terrible accident, vous avez perdu la mémoire.

Vous ne savez plus qui vous êtes. Vous vous rappelez juste votre nom, Danny Landon, et que vous avez de (très) mauvaises fréquentations. Votre boss, par exemple, Bud Seitz, un ponte de la mafia. Comme vos amis, des criminels impitoyables. Selon la rumeur, vous avez aussi un net penchant pour la violence. Vous n'êtes plus sûr de rien, sauf de votre attirance pour Darla, la copine de votre boss… Tout cela risque de mal finir, non ?

 

Mon avis :

 

Pour son 1er roman, Tom Epperson commence déjà par planter le décor… Et quel décor… Celui du Los Angeles mafieux des années 50. L’atmosphère est telle qu’on a l’impression de tout voir en noir et blanc, de sentir les odeurs de poudres et d’alcool post-contrebande.

Ensuite, l’auteur prend le temps de présenter ses personnages… Et surtout son héros… Un certain Danny Landon. Ce dernier change pas mal de tout ce que l’on a l’habitude de rencontrer dans ce style de roman. Ce n’est pas une brute épaisse, un alcoolique machiste à la barbe de 3 jours. Non, je dirais même plutôt qu’il est presque un peu simplet, en tout cas très sensible et surtout en recherche d’identité.

Puis l’auteur fait monter la tension petit à petit tout au long d’une intrigue intense et rythmée, pleine de retournements de situations pour enfin finir en apothéose.

Bref, Tom Epperson frappe un grand coup et nous livre un superbe roman.

A savoir que Ridley Scott prépare l’adaptation cinématographie de ce roman et Casey Affleck devrait tenir le rôle de Landon.

 

-Sylvain-

 

Retour à l'accueil