genesis.png

Genesis, Karin Slaughter

 

L’histoire :

 

Quelqu’un l’a torturée… Torturée longuement…L’ancien médecin légiste de Grand County, Sara Linton, travaille depuis trois ans dans un grand hôpital, à Atlanta, et essaie de reconstruire sa vie.
Quand arrive aux urgences une femme très grièvement blessée, elle se retrouve plongée dans le monde de la violence et de la terreur. L'inspecteur Will Trent du Georgia Bureau of Investigation, dépêché sur les lieux, va découvrir que la patiente de Sara est la première victime d'un tueur sadique, d'un esprit dérangé. Retirant l'affaire à la police locale, Will et sa co-équipière Faith Mitchell vont traquer le tueur.
Sara, Will et Faith — avec leurs propres blessures et leurs secrets — sont les seuls à pouvoir analyser le cerveau d'un tel détraqué et l'empêcher de perpétrer ses abominables meurtres.

 

Mon avis :

 

Bon, dans ce thriller, Karin Slaughter traite son intrigue avec beaucoup de talent et d’intensité. Mais selon moi, l’intérêt de « Genesis » est ailleurs.

L’auteur alterne magnifiquement les scènes d’action, de suspense, d’horreur et la réalité d’une enquête policière, faite de tâtonnements, d’attentes, de doutes.

Pour réussir cela, Karin Slaughter semble simplement se servir de ses personnages… Elle décrit chacun des protagonistes (victimes, policiers ou autres) avec beaucoup de précision et de sensibilité. Elle décortique leur vie personnelle, leurs relations, leurs peurs… Et tout ça sans oublier de faire avancer son intrigue. Au final, on en oublie presque l’enquête et on apprend à connaitre ces gens, quels qu’ils soient. On les aime, on les hait… Mais surtout, on a envie d’en savoir plus sur eux…

Mais encore une fois, là où l’auteur réussit son coup, c’est vraiment dans cette alternance entre l’histoire de ses personnages et la puissance de ses scènes de suspense, de ses descriptions horrifiques.

 

-Sylvain-

 

Retour à l'accueil