Au-delà du mal, Shane Stevens

 

L’histoire :

 

Thomas Bishop avait dix ans quand il a tué sa mère.

Retrouvé au pied du poêle, un bout de chair carbonisé à la bouche, il a passé quinze ans en institut psychiatrique. Là, il a appris. A mentir. A cacher. Mais il est prêt. Le soir de son évasion, il pulvérise à la hache le crâne de son compagnon. On le croit mort. Il court les rues. Et c'est sous le nom de son malheureux partenaire qu'il terrorisera Los Angeles, Chicago, New York. Ses talents d'acteur, ses multiples identités, son visage d'ange jouent en sa faveur.

Les filles sont retrouvées, une à une, massacrées. L'opinion s'offusque. On parle de rétablir la peine de mort dans plusieurs états. Les politiciens s'en mêlent, la mafia s'agite, la presse enquête. Parmi les journalistes, un nommé Adam Kenton fait des merveilles. Mais le monstre reste en liberté. Pour la société qui l'a créé et qui, aujourd'hui, souhaite sa mort, Bishop est l'homme à abattre. Le mal absolu.

Son enfant

 

Mon avis :

 

« Au delà du mal » raconte l’histoire d’un tueur en série…

Jusque là, rien de très original je vous l’accorde. Seulement, le récit commence dès la conception du tueur et nous livre une véritable biographie de ce dernier… Et même plus… Il nous livre une biographie détaillé de chacun des protagonistes de cette histoire hors du commun : Tueur, victimes, enquêteurs, politiciens, mafieux… tout le monde y passe. Ce roman est une vraie bible.

Ses 900 pages défilent à une vitesse fulgurante grâce à une écriture fluide et intelligente. Shane Stevens nous fait voyager dans un road trip à travers les USA et mêle habilement faits réels, points de vu hypothétiques et fictions.

L’auteur construit son intrigue comme une partie d'échec. Sur fond de Débat politique, Il distille des indices tout au long du livre jusqu’à l’explosif bouquet final. Il emmène le lecteur à réfléchir sur la peine de mort, le gouvernement Nixon, les récidivistes, la prostitution… Il fait des parallèles entre sa fiction et divers tueurs en série ayant réellement existés (Chessman, Manson, Jack l'éventreur) …

« Au-delà du mal » est un livre complet, intelligent, passionnant, j’en passe et des meilleurs… C’est un roman à lire absolument. Pour finir, c’est un des rares bouquins qui aborde la psychiatrie sans me faire dresser les cheveux sur la tête…

 

-Sylvain-  

Retour à l'accueil