L’entretien de Gillian FLYNN par Polars-Oïd

L’auteur de : Sur ma peau, les apparences, les lieux sombres -Ed. Sonatine-

 

1. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots nous parler de votre parcours ?

Je suis né à Kansas City, au milieu de la campagne. Mes parents étaient profs, ma mère apprenait à lire aux enfants. J'ai donc grandi dans une maison où les histoires étaient au centre de la vie de famille. J'ai su très vite que j'allais devenir écrivain d'une façon ou d'une autre. J'ai commencé comme journaliste dans un magazine de pop culture (cinéma, musique). J'ai adoré ce travail mais j'ai toujours su que je voulais écrire des livres. Pour l’écriture de « Sur ma peau », j'ai commencé pendant plusieurs années à écrire les soirs et les week-ends.

 

2. Quels sont vos livres et auteurs préférés ?

J’aime beaucoup Dennis Lehane et Kate Atkinson.

 

3. Êtes-vous inspiré par des films ou séries télé ?

Beaucoup ! Les structures de mes livres sont pensées comme un film plutôt que comme un livre au départ. Je me projette visuellement dans des décors.

 

4. Et musicalement, quels sont vos aspirations ?

J’écoute de tout, de la country, du R&B, des groupes Indé. J’aime beaucoup des artistes comme Fiona Apple.

 

5. Pouvez-vous nous décrire une de vos séances d'écriture type ?

C'est comme un travail classique de 9 h à 17 h ! J'ai un bureau en dehors de ma maison donc je dois sortir de chez moi et traverser le jardin pour y acceder. Lors de mes séances d’écriture, je bois beaucoup de café ! Je travaille, je fais une pause à midi puis je recommence. Pendant ma pause je me promène loin de l'ordinateur puis je retourne à l'inspiration. C'est une routine journalière.

 

6. D'où vous vient l'inspiration de vos romans ?

Au départ, c'est juste une petite idée, une image, un personnage qui m'intrigue. Je pense à une atmosphère, par exemple pour les lieux sombres, j'ai pensé à « De sang-froid » de Truman Capote. C'était une ambiance très noire.

 

7. Comment choisissez-vous les noms de vos personnages?

J'adore choisir les noms des personnages ! Dans des livres spécialisés pour choisir les noms des nouveau-nés et sur un site Web géré par le gouvernement, je trouve des noms donnés aux enfants selon les décennies. Je m'en sers alors selon l'âge de mes personnages. Le nom de mon mari est également partout, il apparaît dans tous mes livres !

 

8. La personnalité féminine est au cœur de chacun de vos romans ainsi que la notion de dualité. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Pour « Les apparences », j'ai vraiment réfléchi avec cette idée, pour tout le temps faire un balancier entre homme et femme, pour que les histoires se repoussent en permanence. Pour « Sur ma peau », ce genre de problématique ressurgit naturellement. Je suis très intéressée par les conflits à l'intérieur des familles, des maisons et j’aime traiter ces problématiques.

 

9. Vous inspirez-vous de fait réel ?

Non. Je ne fais pas beaucoup de recherche. Les histoires sortent toutes de mon imagination.

 

10. Vos personnages sont abîmés par la vie, touchés psychiquement. Quels sont vos liens avec la psychologie ?

Je n'ai pas étudié la psychologie. Je ne me mets pas dans la volonté de décrire des pathologies, des réactions selon les pathologies. Je me sens proche des personnages, j'essaye de les comprendre, je connais leurs réactions selon les situations même s'ils basculent dans la folie, je sais comment ils réagissent dans telle ou telle situation.

 

11. Pouvez-vous nous parler de votre futur roman ?

Je travaille actuellement sur le scénario de « Les apparences ». Je me pose juste la question pour le moment de ce qu'il va y avoir dans mon prochain roman.

 

12. Une adaptation cinématographique d'un de vos romans est-elle prévue ?

Ce n'est que le début ! Les droits du livre « Les apparences » ont été achetés pour une adaptation. Je redécortique le livre mais il n'y a pas encore à ce jour de réalisateur. (Selon nos dernières informations, ce film sera réalisé par David Fincher et Ben Affleck sera l’acteur principal… rien que ça) Pour « Les lieux sombres », le réalisateur sera Gilles Paquet-Brenner (le réalisateur du film « Les jolies choses ») et l'actrice principale sera Charlize Theron. Pour « Sur ma peau », les droits ont été achetés mais c'est pour l’instant au stade de projet, ce n'est pas encore très avancé.

 

13. Quelle serait votre casting idéal ?

C'est un jeu très dangereux car les films vont se faire ! Je peux donc difficilement répondre à cette question sans risquer de vexer quelqu’un !

 

14. Quelques questions brèves inspirées du « questionnaire de Proust » : Si vous étiez un meurtre ?

Un prémédité et avec beaucoup de patience !

Si vous étiez un personnage célèbre ?

Becky Sharp de la série Vanity fair.

Une idée pour illustrer un billet de banque ?

Un chaton très mignon.

 

15. Un dernier mot pour nos lecteurs et vos fans français ?

« Merci, merci ! »

 

Polars-Oïd tiend à remercier Gillian Flynn et les Editions Sonatine d’avoir permis cette rencontre lors des Quais du polar 2013 à Lyon.

Retour à l'accueil